Obésité

Surpoids et obésité

Obesite

L’obésité

Surpoids et obésité

 

L’obésité est maintenant reconnue par les Autorités de Santé comme une maladie chronique.  En effet, une mauvaise conduite alimentaire n’est plus considérée comme l’unique facteur responsable du surpoids des patients obèses. De nos jours l’obésité est abordée comme une problématique médicale et sociale d’importance majeure.

En France, la moitié de la population est en surpoids. Et une personne sur six est en situation d’obésité. 50 000 opérations de l’obésité (chirurgie bariatrique) ont lieu chaque année en France.

On en sait très peu encore aujourd’hui sur la dimension pathologique de cette maladie, mais on sait que l’obésité sur le long terme peut entraîner de graves problèmes de santé. Ainsi, l’obésité est un facteur de risque pour presque toutes les maladies chroniques, les complications les plus fréquentes sont:

– le diabète sucré ( de type 2 )
– L’hypertension artérielle, accident vasculaire et accident cardio-vasculaire
– L’apnée du sommeil et les maladies respiratoires obstructives
– la stéato hépatite non alcoolique ( “foie gras ” )
– les pathologies articulaires
– le reflux gastro œsophagien
– la stérilité et les troubles de règles chez la femme
– la dépression et les problèmes sociaux
– la lithiase vésiculaire
– L’augmentation du risque de certains cancer ( colon, utérus, sein … )

On sait malheureusement aujourd’hui qu’un patient obèse âgé entre 20 et 30 ans réduit son espérance de vie de 22%.

De plus, les cas les plus graves d’obésité entraînent pour le patient des problèmes sociaux, on est marginalisé, on a des difficultés pour se déplacer au quotidien, pour participer à des activités de loisirs . Dans une société où on accorde de plus en plus d’importance aux apparences extérieures, la vie devient de plus en plus difficile pour les patients atteints d’obésité morbide.

La chirurgie de l’obésité aide à perdre du poids durablement et à contrôler ces maladies, elle est le moyen le plus efficace pour perdre beaucoup de poids (+ de 30 kgs).

Néanmoins, se faire opérer est une décision importante et nécessite une bonne préparation. Il faut avant tout bien s’informer sur l’intervention et ses conditions de succès, afin de pouvoir : participer pleinement à la décision et s’engager en toute connaissance de cause ; bien se préparer à cette intervention ; comprendre et accepter la nécessité d’un suivi régulier.

Chirurgie de l’obésité

Les différentes techniques de chirurgie sont efficaces pour perdre du poids durablement et ainsi réduire les affections liées à l’obésité et améliorer la qualité de vie, notamment l’estime de soi, les possibilités d’activités physiques, les relations sociales, l’activité sexuelle…

Mais attention, la chirurgie doit être accompagnée d’une modification de ses habitudes alimentaires et d’une augmentation de son activité physique à vie, pour être efficace. La chirurgie de l’obésité modifie l’anatomie du système digestif. C’est une aide mécanique et métabolique qui permet de diminuer la quantité d’aliments consommée (principe de restriction) et/ou de limiter l’assimilation des aliments par l’organisme (principe de « malabsorption »).

Il existe différentes techniques chirurgicales

  • Le bypass
  • L’anneau gastrique
  • La sleeve gastrectomie
  • Le Ballon Gastrique

Chaque intervention a ses avantages et ses inconvénients !

Le Dr. Sinacer avec la collaboration de son équipe pluridisciplinaire vont vous proposez l’intervention la mieux appropriée à votre situation, en fonction de vos besoins et de vos facteurs de risque.

La méthode la mieux appropriée est déterminée au cas par cas, en concertation avec le patient.

Qu’est ce que l’obésité morbide ?

Pour répondre à cette question il est d’abord nécessaire de définir ce qu’est un poids normal, un surpoids et une obésité. Les critères qui ont été retenus reposent sur le calcul de son Index de Masse Corporelle ou IMC : il s’agit du rapport entre le poids en kilogrammes et la taille en mètre au carré.

Calcul IMC

Les personnes qui ont un IMC supérieur à 30 Kg/m2 sont en obésité.

L’obésité devient morbide quand elle est responsable de l’apparition ou de l’aggravation de maladies.

L’obésité est toujours morbide quand on a un IMC supérieur à 40 Kg/m2 et la survenue de maladies liées à l’obésité est inéluctable si on ne perd pas de poids.

Bypass gastriques

En savoir plus

Sleeve gastrectomie

En savoir plus

Anneau gastrique

En savoir plus

Ballon Gastrique

En savoir plus

faq

Frequently Asked Question

En résumé

Les interventions chirurgicales de réduction de poids (chirurgie bariatrique) – sont réalisées avec une grande expertise  par le Dr. Sinacer extrêmement expérimenté en chirurgie mini-invasive et chirurgie de l’obésité.

Différentes méthodes sont proposées aux patients souhaitant une intervention en vue d’une réduction pondérale et de l’amélioration des pathologies associées, en particulier le diabète de type 2, en Allemagne:

  • gastrectomie longitudinale (gastric sleeve)
  • bypass gastrique (gastric bypass)
  • dérivation duodéno-iléale associée à une gastrectomie longitudinale (SADI-S)
  • dérivation bilio-pancréatique (duodenal switch)
  • ballon gastrique
  • anneau gastrique (gastric band).

La gastrectomie longitudinale et le bypass gastrique sont les interventions recommandées dans la plupart des cas. La méthode la mieux appropriée est déterminée au cas par cas, en concertation avec le patient.

La chirurgie bariatrique - Pourquoi et quand ?

Les critères pour cette chirurgie :

  • obésité sévère (IMC supérieur à 35) et
  • pathologies associées sévères, en particulier également diabète de type 2

L’obésité est une maladie accompagnée de nombreuses pathologies associées tels que le diabète de type 2, l’hypertension, la stéatose hépatique, la dyslipidémie, etc. Elle entraîne une réduction significative de la qualité de vie. La plupart des thérapies, comme les régimes nutritionnels, ne permettent pas d’obtenir une perte de poids durable. Lorsque les patients ont déjà tenté plusieurs essais sans succès, un traitement chirurgical peut constituer une deuxième intention intéressante.

Avantages d’une intervention bariatrique pour la plupart des patients :

  • réduction pondérable durable – la plupart des patients perdent en l’espace de 2 ans env. 60 à 80 % de leur surpoids
  • augmentation durable de la qualité de vie
  • disparition du diabète de type 2
  • nette amélioration des autres pathologies associées (par ex. hypertension, stéatose hépatique, dyslipidémie, apnée du sommeil)
Avantages supplémentaires pour les patients atteints de diabète de type 2
  • Le diabète disparaît souvent en l’espace de quelques jours ou semaines après l’intervention et les patients peuvent réduire leurs médicaments ou les supprimer entièrement.
  • La survenue de complications diabétiques telles que l’insuffisance rénale pouvant aller jusqu’à la nécessité du recours à la dyalise, infarctus du myocarde ou amputations, et même les complications existantes sont très nettement réduites.
  • Les effets de la chirurgie bariatrique sur le diabète de type 2 ou la stéatose hépatique sont sans lien avec l’IMC initial. Cela signifie que l’intervention aura le même effet pour un diabétique avec une obésité légère que pour un patient avec une obésité sévère.
  • La chirurgie bariatrique peut augmenter la durée de vie des patients opérés.
Quelles sont les différences entre les chirurgies proposées ?

Nos interventions les plus pratiquées sont la gastrectomie longitudinale (gastric sleeve) et le bypass gastrique (gastric bypass). La réduction de poids entraînée par ces deux types d’intervention est la même. Il n’existe pas non plus de différence notable sur leurs effets sur le diabète et les autres pathologies associées. Dans les deux cas, la prise de suppléments en vitamines et oligo-éléments sera nécessaire à vie, et un suivi postopératoire est indispensable.

Gastrectomie longitudinale

Lors de la gastrectomie longitudinale, les deux tiers de l’estomac sont retirés, ce qui supprime également les cellules hormonales stimulant l’appétit. L’élimination de ces cellules et la réduction de l’estomac induisent différents changements métaboliques et endocriniens qui se traduisent par une nette diminution du volume d’aliments ingéré par le patient à chaque repas. La gastrectomie longitudinale est considérée comme un procédé à la fois techniquement simple, sûr et efficace.

Bypass gastrique ou dérivation gastro-intestinale

Le bypass gastrique consiste à diviser l’estomac de manière à en réduire la capacité : les aliments ne dépassent pas la partie supérieure de l’estomac et la sensation de satiété est rapidement atteinte. Le reste du bol alimentaire est ensuite directement dérivé par l’intestin grêle raccordé sur la poche gastrique. La dérivation (bypass) entraîne divers changements métaboliques et endocriniens, qui ont pour effet la diminution de l’assimilation des aliments par l’organisme. Il s’ensuit une perte de poids et l’état des pathologies associées est également amélioré. L’intervention montre de bons effets à long terme.

Dans tous les cas où cela est possible, les interventions sont pratiquées par voie mini-invasive.

Nous n’utilisons les autres techniques chirurgicales comme la dérivation bilio-pancréatique (duodenal switch), ballon gastrique (en cas d’IMC > 60) ou anneau gastrique (gastric band – en particulier chez les jeunes patients âgés de moins de 18 ans) que dans des cas particuliers.

Quels sont les risques ?

Les deux principaux procédés sont extrêmement sûrs lorsqu’ils sont pratiqués par des chirurgiens expérimentés et le taux de complications est inférieur à 2 %.

Comme pour toute intervention chirurgicale, des complications demeurent toutefois possibles, comme par exemple des fuites sur les sutures internes, saignements, infections, réactions allergiques aux anesthésiques, problèmes cardiovasculaires, etc. Grâce à notre grande expérience des interventions de chirurgie viscérale lourdes pratiquées très régulièrement dans notre centre, ces complications sont dans la plupart des cas bien contrôlables.

À moyen et long terme, des problèmes affectant en particulier la digestion, tels que nausées, diarrhée, constipation, hypoglycémie ou ulcères peuvent survenir.

Chaque patient est informé en détails de l’ensemble de ces risques avant l’intervention et a la possibilité de poser toutes les questions qu’il souhaite et d’exposer ses craintes.

Quels sont les examens à effectuer avant l’intervention ?
  • Un bilan préopératoire est réalisé par les services spécialisés d’Endocrinologie, Psychosomatique et Chirurgie du Centre hospitalier universitaire de Heidelberg qui doivent donner leur accord pour l’intervention.
  • Conseil nutritionnel (deux consultations en général)
  • Nous effectuons par ailleurs : un examen cardiologique, une échographie des vaisseaux du cou, une pH-métrie de 24 heures, un bilan sanguin et un dépistage des germes multi-résistants.
  • En cas d’autres maladies, des examens supplémentaires seront éventuellement nécessaires.
Quel est le déroulement?

En général, la durée du séjour est d’environ 8 semaines :

  • bilan préopératoire : env. 2 semaines
  • préparation à l’intervention : 1 à 2 semaines de régime liquide riche en protéines
  • intervention et hospitalisation complète : entre 2 et 5 jours
  • suivi ambulatoire (par ex. contrôle des plaies, conseil nutritionnel et adaptation du régime alimentaire, adaptation du traitement du diabète) : env. 4 semaines

En cas de survenue de complications, un séjour plus long peut éventuellement être nécessaire.

Après une chirurgie bariatrique - Remarques importantes
  • Des examens de suivi sont recommandés au plus tard 6 mois après l’intervention, puis à un rythme annuel et à tout moment en cas de douleurs.

    • L’adaptation des quantités d’aliments absorbés doit être rigoureusement respectée à long terme. Il n’existe en général pas d’autre restriction alimentaire. La prise de suppléments en vitamines est souvent nécessaire à vie.  

    • fatigue

    • sensation de froid

    • peau sèche

      • perte de cheveux

      • sautes d’humeur

         Dans les premiers mois suivant l’intervention, de nombreux patients font état de changements corporels liés à la perte de poids rapide, comme par ex:

      • douleurs

      • Pour un bon résultat esthétique, il est possible de supprimer les tissus excédentaires par chirurgie plastique après un certain délai. Pour la poursuite du traitement en Allemagne, nous vous proposons ces thérapies en coopération avec la Clinique Ethianum de Heidelberg

Your Title Goes Here

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

Besoin d'aide ?

Passez un coup de fil

0130748574

Contact Us

Contact Info

350 5th Ave, Floor 64,
Austin, TX, 78718

+123 456 7896

Follow On