chirurgie de l’oesophage et de l’estomac

Gastrectomie

 

Gastrectomie

 

La Gastrectomie est une intervention liée à la Chirurgie de l’Œsophage et de l’Estomac

 

TRAITEMENT CHIRURGICAL

Hospitalisation

gastrectomie

L’intervention consiste à enlever une partie ou la totalité de l’estomac, en fonction de la localisation de la tumeur, et les ganglions autour de l’estomac et des vaisseaux qui le vascularisent. Il s’agit d’une chirurgie lourde nécessitant une hospitalisation de plusieurs jours

Le jour de l’intervention

  • le patient prend une douche au savon. Son abdomen est badigeonné d’un antiseptique,
  • fourniture de bas anti-thrombose.

L’intervention, pour une ablation totale ou partielle de l’estomac, se déroule toujours sous anesthésie générale. La remise en continuité du tube digestif se fait en remplaçant l’estomac enlevé, par un morceau de petit intestin, appelé intestin grêle. Cet intestin se dilatera dans les mois qui suivent l’opération pour remplacer l’estomac ou la partie d’estomac manquant. Cette opération se fait soit par laparotomie, c’est-à-dire avec une ouverture de cavité abdominale, soit par coelioscopie en utilisant une caméra et des instruments à travers de petites cicatrices. L’intervention dure environ 2 à 4 heures.

Suivi opératoire

Le but de cette phase est de surveiller l’absence de complication pour un retour à un état normal. La première phase à lieu en salle de réveil puis lors de l’hospitalisation et enfin en convalescence chez vous.

Phase de réveil

Lorsque l’intervention est terminée, vous êtes transféré en salle de réveil pour un minimum de 2 heures. Seront surveillés votre état de conscience, votre pouls, votre saturation en oxygène, votre respiration et les drains éventuels. Exceptionnellement, vous pouvez avoir une sonde naso-gastrique c’est-à-dire un tuyau passant par le nez et qui va dans l’intestin ou le morceau d’estomac restant pour l’aspirer. Vous pouvez également avoir des drainages, c’est-à-dire des tuyaux qui vont aspirer les sécrétions qui pourraient s’accumuler dans le ventre.

 

APRÈS LA CHIRURGIE

Suivi

Retour dans le service : Une surveillance dans le service de soins intensifs ou de réanimation, pendant quelques jours, peut être nécessaire mais n’est pas obligatoire. Cette décision est prise par le médecin anesthésiste en collaboration avec le chirurgien. Les sondes et les drains, s’il y en a, seront progressivement enlevés les jours suivant. La durée du séjour hospitalier est en moyenne de 10 à 15 jours. La reprise du transit intestinal se fait au bout de quelques jours sous forme de gaz. Vous reprendrez l’alimentation progressivement, d’abord sous forme de liquide puis une alimentation solide sera entreprise. Les pansements seront enlevés au dixième jour.
Retour au domicile : Pendant votre convalescence, vous devez mixer votre alimentation pendant 1 mois afin de laisser cicatriser la réparation de l’estomac. Progressivement vous pourrez reprendre une alimentation normale.

Conséquences

L’ablation d’une partie ou de la totalité de l’estomac permet après quelques mois de reprendre une activité normale. Le régime alimentaire n’est poursuivi généralement que 3 à 12 mois après l’ablation totale de l’estomac. Après l’ablation partielle de l’estomac, des vomissements transitoires sont fréquents au début, mais ils disparaissent rapidement.
Le fait de ne plus avoir l’estomac nécessite, en revanche, l’administration régulière de vitamine B12 en injection intramusculaire.

Complications

La principale complication, après une gastrectomie, est la fuite au niveau des sutures (ou fistule). Il s’agit d’une complication rare, mais parfois grave. Elle peut nécessiter une nouvelle intervention.

Si l’intervention se déroule sous coelioscopie, cette procédure peut, à tout moment, être interrompue en cas de difficultés techniques, comme la survenue d’une hémorragie par exemple. Le chirurgien aura recours dans ces conditions, à une chirurgie classique, c’est-à-dire avec une ouverture de l’abdomen.

Les autres complications sont communes à toutes les chirurgies lourdes : saignement, infection  de cicatrice, phlébite, embolie pulmonaire…

Surveillance au long cours

Comme pour tous les cancers, une surveillance rigoureuse sera réalisée pendant au moins 5 ans. Des consultations seront nécessaires tous les 3 à 6 mois au début, puis tous les ans ensuite. Des examens radiologiques, endoscopiques et des prises de sang sont régulièrement réalisés pour la surveillance d’un patient traité pour un cancer de l’estomac.

L’Education thérapeutique – ETP

Chirurgie réparatrice

Après l’intervention

Bilan pré-opératoire

Hospitalisation ambulatoire

Parcours de Soin

Coelioscopie

Robotique

Surpoids et Obésité

Ballon Gastrique

Anneau Gastrique

Sleeve Gastrectomie

By Pass

Quel est mon diagnostic ?

Chirurgie Coelioscopique et Robotique

Hépatectomie

Tumeurs du Pancréas

Pancréatite Chronique

Pancréatite Aigüe

Pancréatectomie

Vésicule

Chirurgie du Foie, du Pancréas et de la Vésicule

Ulcère

Gastrectomie

Oesophagectomie

Reflux gastro-oesophagien

Hernie Hiatale

Chirurgie de l’Œsophage et de l’Estomac

Cancer de l’Anus

Cancer Colorectal

Cancers des Voies Biliaires

Cancer du Pancréas

Cancer du Foie

Cancer de l’Estomac

Cancer de l’Œsophage

Chirurgie du Cancer

Diverticulose Colique

Maladies Inflammatoires

Endométriose Digestive

Rectum

Colon

Chirurgie du Colon et du Rectum

Torsion Testiculaire

Ectopie Testiculaire

Hernie

Posthectomie (Circoncision)

Chirurgie pédiatrique

Éventration

Hernie de la ligne blanche

Hernie Ombilicale

Hernie Crurale

Hernie Inguinale

Chirurgie de la Paroi

Gestes Chirurgicaux de Superficie

Pose D’une Chambre Implantable et PICC-LINE

Occlusion

Ganglions

Peritonite

Appendicite

Condylomes

Prolapsus et Incontinence

Kyste Sacrococcygien

Fistule Anale

Chirurgie générale et Urgences

Fissure Anale

Hémorroïdes

Chirurgie Proctologique

Contact Us

Contact Info

350 5th Ave, Floor 64,
Austin, TX, 78718

+123 456 7896

Follow On