Cancer De L’Estomac – Traitements Et La Chirurgie

Dec 23, 20190 comments

Cancer De L’Estomac:

 

Le Cancer de l’Estomac est une pathologie liée à la Chirurgie du Cancer

 

Généralités

L’estomac est un des premiers organes du tube digestif. Il fait suite à l’œsophage qui achemine les aliments de la bouche à l’estomac, et précède le duodénum ou les sécrétions biliaires et pancréatiques sont déversées. L’estomac assure une partie de la digestion en malaxant le bol alimentaire et en sécrétant un suc gastrique acide. Il participe également au métabolisme de la vitamine B12.

Le cancer de l’estomac ou adénocarcinome est un cancer fréquent dans le monde, mais dont l’incidence baisse progressivement en France. Ce cancer se développe au niveau des cellules glandulaires de la muqueuse de l’estomac.

Les lésions situées au niveau de la jonction oeso-gastrique et du cardia sont généralement causées par l’irritation due au reflux gastro-oesophagien, tandis que les lésions de l’estomac sont causées par une inflammation chronique notamment en cas d’infestation par la bactérie Helicobacter Pylori. Les cancers de l’estomac sont des cancers assez agressifs pour lesquels le traitement repose souvent sur plusieurs modalités.

D’autres tumeurs de l’estomac existent : Le tumeurs stromales (GIST) sont des lésions fibreuses, souvent volumineuses, pouvant parfois dégénérer en cancer ; les tumeurs neuro-endocrines sont des tumeurs rares pouvant sécréter des hormones ; les myomes sont également des tumeurs fibreuses, dont le risque de dégénérescence ou complication est exceptionnel.

cancer-estomac

 

Symptomatologie

Au début de la maladie, le cancer ne provoque pas de symptôme. C’est parfois au cours d’une endoscopie, demandée pour une autre raison que le diagnostic est fait.

A un stade plus avancé, le cancer peut donner des symptômes gênants tels que :

  • La dysphagie, c’est-à-dire, la gêne au passage des aliments, notamment quand la tumeur est située à la jonction oeso-gastrique ou au cardia.
  • Des douleurs du haut du ventre.
  • Des selles colorées en noir (méléna) du fait d’un saignement microscopique au niveau de la tumeur, et qui sera digéré par les intestins.

Complications

  • Les saignements : ils sont souvent microscopiques et sont extériorisés avec les selles sous la forme de méléna (sang digéré noir). Plus rarement, ils peuvent s’extérioriser au décours d’un vomissement, on parle d’hématémèse (vomissement de sang rouge). Si le patient ne s’aperçoit pas du saignement, une anémie peut se développer (baisse de l’hémoglobine).
  • L’occlusion digestive haute : elle peut survenir dans le cadre des cancers de l’antre gastrique. C’est une manifestation rare.
  • Les métastases, au niveau du péritoine, du foie, des poumons, des os.

Les Examens Complémentaires

La gastroscopie est l’examen de référence. Il permet de visualiser la tumeur, la localiser précisément, et réaliser des prélèvements. Ces prélèvements seront adressés à un laboratoire d’anatomo-pathologie pour être analysés au microscope.

Cet examen permettra d’être certain du diagnostic avant d’envisager le traitement le plus adapté.

L’écho-endoscopie permet de faire une échographie de la tumeur par voie endoscopique. Cet examen est utile dans certains cas : mieux décrire une tumeur atypique, juger de la profondeur de la tumeur, guider un prélèvement difficile, ou pour chercher des ganglions à proximité de la tumeur.

Le scanner de l’abdomen et des poumons est réalisé à la recherche d’éventuelles métastases déjà présentes.

 

Traitements

Au terme du bilan et en fonction de la nature et de la localisation de la tumeur dans l’estomac, une décision thérapeutique sera prise par une équie pluridisciplinaire comprenant un gastro-entérologue, un chimiothérapeute, un radiothérapeute, un anatomopathologiste et un chirurgien viscéral.

Dans certains cas, la tumeur peut être superficielle, un traitement par résection endoscopique peut être suffisant.
Pour les adénocarcinomes de l’estomac, le traitement curatif est la chirurgie en une ablation de l’estomac ou gastrectomie.

Celle-ci est totale ou partielle, elle est associée à un curage ganglionnaire (c’est-à-dire l’exérèse des ganglions lymphatiques autour de l’estomac) et suivie d’un rétablissement de la continuité digestive. Elle peut avoir lieu par laparatomie ou par coelioscopie. la résection chirurgicale est le plus souvent associée à un traitement par chimiothérapie avant et après l’opération.

Dans certains cas, il peut être proposé une coelioscopie exploratrice en début de traitement.

En cas de métastase à distance, le traitement repose sur la chimiothérapie.

Pour les autres tumeurs, la décision de traitement de nombreux paramètres, notamment le risque d’évolution vers un cancer. En cas de tumeur stromale (GIST), une chirurgie la plus conservatrice de l’estomac est proposée. Il n’est en effet pas nécessaire de retirer tout l’organe ni les ganglions. L’intervention est très souvent réalisée en coelioscopie.

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Presets Color

Primary
Secondary