Bilan pré-opératoire

Jan 6, 20200 comments

Bilan pré-opératoire:

Suite à votre consultation chirurgicale réalisée en télémédecine, un bilan multidisciplinaire vous sera proposé.

Le bilan endocrinologique

Il a pour objectif de rechercher les différents désordres hormonaux qui peuvent être responsable de l’obésité ou sa conséquence. Cela nécessite un examen clinique par un médecin spécialisé et des bilans sanguins plus ou moins complexes selon les patients. Des bilans radiologiques pourront s’avérer nécessaires selon les patients.

Le bilan recherchera également les maladies métaboliques les plus fréquentes comme le diabète ou les dyslipidémies (problèmes de cholestérol ou de triglycérides).

Le bilan psychologique

Il est souvent « craint » par les patients. Il est très important de connaître l’état psychologique des patients afin de corriger un certain nombre de compulsions, de boulimies, etc. et de proposer des suivis psychologiques pour les personnes les plus fragiles.

Celui qui ne cherche pas à corriger ses troubles du comportement alimentaire a de fortes chances de reprendre beaucoup de poids quelques années après sa chirurgie.

Le bilan diététique

Il est fortement recommandé car il permet de corriger les désordres alimentaires fréquents chez les patients obèses et de réaliser une préparation aux conséquences diététiques de la chirurgie de l’obésité.

Les patients peuvent savoir les régimes conseillés et les aliments à éviter en postopératoire d’une chirurgie de l’obésité.

L’échographie du foie

Elle est réalisée pour rechercher une éventuelle lithiase vésiculaire (calculs de la vésicule biliaire) et une surcharge graisseuse du foie qu’on appelle « stéatose hépatique ».

Les calculs de la vésicule biliaire sont très fréquents chez le patient obèse (20%) et peuvent conduire à la réalisation d’une ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie. La stéatose hépatique est responsable au bout de nombreuses années de l’apparition d’une cirrhose du foie. L’amaigrissement permet la régression de cette stéatose hépatique.

La radiographie appelée TOGD

Elle consiste à faire boire un produit radio opaque à un patient et à suivre au cours d’une radiographie le passage du produit dans l’estomac. Il permet de dépister certaine hernie hiatale et n’ai pas un examen systématique en pré opératoire.

Le bilan général

Il consiste en une vérification de l’état général du patient. Chaque problème de santé qui pourrait être découvert doit donner lieu à des investigations spécifiques. Un patient ne peut être opéré que si toutes ses maladies sont contrôlées.

Il faudra notamment réaliser un bilan dentaire chez le dentiste. De plus, le suivi gynécologique des patientes de plus de 50 ans doit être systématique. Chez les femmes réglées, il est conseillé d’avoir une contraception systématique pendant 18 mois après une chirurgie de l’obésité.

Le bilan d’opérabilité

Il s’agit de rechercher des maladies qui pourraient rendre dangereuse la chirurgie bariatrique ou qui vont nous conduire à exclure certaines techniques chirurgicales.

Fibroscopie gastrique

Le gastroentérologue réalisera une fibroscopie gastrique à la recherche de maladies gastriques pouvant rendre impossibles certaines techniques chirurgicales et fera des biopsies de l’estomac à la recherche d’une infection à Helicobacter Pylori.

L’infection à Hélicobacter pylori devra être traitée en pré opératoire pendant 15 j par des antibiotiques et des médicaments anti-acides et un contrôle de la destruction de cette bactérie sera réalisé un mois après l’arrêt du traitement par un test respiratoire appelé « breath test ».

L’hélicobacter Pylori est une bactérie qui ne donne pas d’infection mais qui favorise l’apparition des ulcères gastro-duodénaux et probablement des cancers gastriques.

Bilan respiratoire

Le bilan respiratoire va chercher à évaluer la respiration la journée et la nuit. Ce sont les Épreuves Fonctionnelles Respiratoires (EFR) et les gaz du sang qui évaluent la fonction respiratoire normale de jour.

La polysomnographie qui enregistre la respiration au cours du sommeil va rechercher l’existence d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil.

Ce syndrome est caractérisé par des pauses respiratoires nocturnes nombreuses qui sont responsables d’une mauvaise oxygénation du corps la nuit et notamment du cerveau. Il en résulte pour les patients des phases de somnolence la journée, liées au fait que le cerveau ne peut pas se reposer suffisamment la nuit. Le cœur peut également manquer d’oxygène la nuit. Cela peut être dangereux pour les patients « cardiaques ».

On doit être traité en préopératoire par un masque respiratoire qui se branche la nuit et qui évite les apnées prolongées.

Bilan cardiologique

Le bilan cardiologique est systématique en préopératoire et sera réalisé par un cardiologue qui choisira les examens à réaliser en fonction des patients et de leurs facteurs de risque cardiovasculaires.

 

Pour plus d’informations, cliquez ici Site de l’HAS

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published.